L’usage de la parole

Cour des 3 Coquins, salle Beckett, Clermont-Ferrand
3 avril, 17h00

  • François Meimoun, Les pas mêlés et Mosaïques, pour clarinette et piano
  • Philippe Hurel, D’un trait, pour violoncelle
  • Frank Bedrossian, L’usage de la parole, pour clarinette, violoncelle, piano
  • Tristan Murail, La Mandragore, pour piano
  • Christophe Bertrand, Sanh, pour clarinette, violoncelle, piano

Solistes de l’ensemble Court-circuit :
Clarinette : Pierre Dutrieu
Violoncelle : Alexis Descharmes
Piano : Jean-Marie Cottet

Si les somptueux flux de « La Mandragore » de Murail semblent loin des nerveux gestes du « D’un trait d’Hurel », c’est pourtant à partir de processus de transformation de la matière harmonique que sont composées les deux pièces, ces « spectres » qui ont donné leur nom au célèbre mouvement musical des années 80.
Chez le regretté Christophe Bertrand, ce sont encore des processus de transformation qui structurent l’œuvre, processus qui joue sur de subtiles mises en phase et décalages rythmiques autant que sur des rencontres micro-tonales qui donnent à la texture une couleur singulière.
À l’instar des partitions d’Hurel, musique virtuose, dense et très rythmique qui met les musiciens dans une situation toujours périlleuse.


Frank Bedrossian

Dans « L’usage de la parole » de Frank Bedrossian, élève du premier compositeur spectral, Gérard Grisey, on retrouve encore cette tentative de construire le discours musical à partir du son et de ses transformations. Pièce de jeunesse encore liée aux hauteurs, aux notes, on sent déjà le désir du compositeur de traiter le son à la marge, de le pousser – en même temps que les musiciens – dans ses retranchements avant de le saturer.
Aux côtés de ces trois partitions, le pointillisme, l’aspect discontinu et improvisé des deux courtes pièces du jeune François Meimoun font contraste.

 

Cour des 3 Coquins, Salle Madeleine Renaud, Clermont-Ferrand
3 avril, 15h00

Carte blanche à Édith Canat de Chizy

Caen, CRR, Auditorium Jean-Pierre Dautel, dans le cadre du festival Aspects des musiques d’aujourd’hui
18 mars, 20h00

  • Édith Canat de Chizy, L’ibis rouge, pour flûte, clarinette, violoncelle, piano
  • Édith Canat de Chizy, En mille éclats, pour violon
  • Philippe Leroux, Continuo(ns), pour ensemble
  • Ivo Malec, Arco 1, pour violoncelle
  • Édith Canat de Chizy, Pluie, vapeur, vitesse, pour ensemble

Musiciens et solistes de l’ensemble Court-circuit :
Flûte : Marine Perez
Clarinette : Pierre Dutrieu
Violon : Alexandra Greffin-Klein
Violoncelle : Marie Ythier
Piano : Jean-Marie Cottet
Direction : Jean Deroyer

Tourbillon Grisey

Centre Georges Pompidou, Paris

5 mars, 19h30

ensemble Court-circuit

  • Raphaël Cendo, Radium, pour ensemble (création mondiale)*
  • Gérard Grisey, Vortex Temporum, pour flûte, clarinette, violon, alto, violoncelle, piano*Commande d’État

Musiciens de l’ensemble Court-circuit
Piano : Jean-Marie Cottet
Direction : Jean Deroyer